La nouvelle piste de l'aéroport de Douala désormais fonctionnelle

Publié le 20/06/2017
Edgard Alain Mebe Ngo'o, y est allé lui-même le vérifier vendredi dernier.
Le ministre des transports qu'accompagnait, le gouverneur de la région du Littoral, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua a foulé le sol de l'aéroport international de Douala, façade avant autour de 10h30, accueilli, dès sa descente de voiture, par le président du conseil d'administration, Dr Joseph Dipita Pokossi-Doumbe, le directeur général de ADC S.A, Thomas Owona Assoumou. Et c'est l'aspect protocolaire de la cérémonie qui commence et qui culminera dans le salon vip « Mont-Cameroun » avec le discours de bienvenue du directeur général et la présentation, diapo à l'appui, par le directeur technique, François Mboulana Bassega, de l'ensemble des travaux exécutés dans le cadre du projet de réhabilitation et de modernisation des aéroports du Cameroun, notamment celui de Douala, l'aspect technique consistant simplement en la descente en voiture sur la piste d'atterrissage et d'envol de l'aéroport. Un exercice plaisant auquel se sont prêté le ministre des transports et tout ce beau monde.
Dans son discours de bienvenue, Thomas Owona Assoumou déclare : « En exécution des prescriptions du gouvernement sur la modernisation des infrastructures en général et celles des aéroports en particulier, la Société Aéroports du Cameroun(ADC) à mis en place un programme de réhabilitation et de rénovation des aéroports concédés.

Ce programme met un accent particulier sur l'aéroport international de Douala compte tenu, non seulement de la vétusté de cet aéroport, mais également du rôle qu'il est appelé à jouer pour le développement des activités aériennes dans la sous-région ».Plus loin, précise le Dg: « le programme de modernisation de l'aéroport international de Douala, dans sa conception, comprend deux (2) composantes: « chaussées aéronautiques » et « terminal passagers ».

Ce sont les travaux de la première composante, exécutés par le Groupement d'entreprises Sogea-Satom-Razel-Bec, pour un coût total de près de vingt-deux milliards de nos francs pendant près de vingt mois « qui viennent de s'achever » laissant une piste d'atterrissage et d'envol, des aires de trafic des aérogares passagers et fret, une voie de circulation principale des aéronefs, ainsi que le marquage au sol rénovés et new look, « conformes aux standards internationaux », a relevé Thomas Owona Assoumou.
Dans sa présentation de l'évolution progressive des travaux techniques, le chef du projet, par ailleurs directeur technique à ADC, a tout autant insisté sur les témoignages écrits de certains pilotes de certaines compagnies aériennes utilisatrices des chaussées ainsi rénovées sur la fiabilité retrouvée de la piste d'atterrissage de l'aéroport internationale de Douala. Vendredi dernier, Edgar Alain Mebe Ngo'o, après son tour de piste, a extériorisé le même sentiment.

Au moment ou nous mettons sous presse, de sources concordantes proches de la direction générale de ADC s.a, l'on annonce le début, dès juillet prochain, de la deuxième composante d'un coût total de vingt-cinq milliards de FCFA pour une durée d'environ trois ans, dont l'objectif final est d'accueillir dans des infrastructures de pointe aux standards internationaux 2,5 millions de passagers par an, déposés là par des gros porteurs du genre Airbus 380 ou des Boeings de très haut vol.
MÉTÉO À DOUALA
Température: 29°C
Partiellement nuageux
Humidité: 79%
Vent: WSW à 0km/h
Détail et prévisions
ven. 30 octobre




Log in
Contactez-nous
A propos
2013-2017 Aeroport-Douala.com.